Animation au jardin

Quelles plantes au jardin thérapeutique pour un atelier bouquet en été ?

Voici le premier article d’une petite série, axée sur les plantes à mettre au jardin de thérapeutique lorsque vous souhaitez développer, ou qu’il existe déjà un atelier “bouquet”. Cette série d’articles sera faite grâce aux conseils d’une artisane fleuriste : Delphine Theis.

Delphine met son talent, sa poésie et son art aux services des autres depuis 2005.

Extrêmement sensible au respect de la Nature, elle insuffle ses valeurs écologiques autant dans sa vie personnelle que dans sa vie professionnelle.

Chacune de ses compositions, chacun de ses bouquets, vous coupent le souffle. Les matières premières sont simples et sont dans la mesure du possible de proximité. Le travail d’assemblage relève d’une maitrise et d’une connaissance pointue du Vivant.

Dans cette petite série d’article, Delphine nous confira 5 végétaux de saison à avoir au jardin de soins, si vous souhaitez utiliser les compositions et bouquets dans vos activités connexes.

Commençons par la sélection pour l’été

Avertissement !

Je ne retire aucun profit des  sélections données dans cet article. Je renvoie simplement vers deux sites que j’affectionne personnellement.

Physocarpus feuillage noir.

Un arbuste pour vos bouquets d'été au jardin thérapeutique

Le physocarpus

Nous devrions plutôt parler DES physocarpus ! Un des avantages en choisissant cet arbuste, c’est la possibilité impressionnante, de cultivars, permettant de varier les plaisirs. Du pourpre, au jaune éclatant en passant par du panaché, chacun retrouvera son bonheur en installant ce type d’arbuste au jardin thérapeutique. Mais le physocarpus ne s’arrête pas là dans ses avantages, en matière de bouquet ! Non seulement, il offre des feuillages chatoyants mais aussi des fleurs et des baies.

Delphine.T : ” Beau en fleur, en feuillage et en baie, le physocarpus possède une excellente tenue en bouquet”

Au jardin thérapeutique

Alors quel est selon moi l’intérêt, de mettre dans un jardin thérapeutique cet arbuste, au délà du fait qu’il pourra être matière à faire des bouquets estivaux ?

Pour ce qui est des pysocarpus je vois plusieurs raisons de le mettre au jardin de soins :

  • multitude de cultivars qui permet d’amener de la variété au jardin thérapeutique et a fortiori dans vos créations florales.
  • sa durée d’attractivité : entre l’apparition de ses feuilles colorées, puis sa floraison de mai à juillet en corymbes, puis de ses fruits en fin d’été et automne
  • la possibilité de faire des boutures en fin d’été sur des rameaux semi ligneux (autre activité d’hortithérapie)
  • Favorise la faune au jardin, en attire de nombreux insectes butineurs.
  • Port dense (supportant bien la taille), renforçant la sensation enveloppante recherchée au jardin de soins.

Les petits plus :

  • supporte très bien les atmosphères polluées des villes
  • il existe des variétés plus ou moins hautes donc même dans un petit jardin, vous pourrez l’installer.

Les moins :

  • Feuillage caduc
  • N’a pas d’odeur

Ma sélection

Amber Jubilee

Anny’s Gold

Le panaché !

All black

Little joker

Le petit (60 cm de hauteur) rose.

Amber Jubilee

Feuillage changeant à mesure des mois, écorce remarquable.

Anny's Gold

All black

Mettre du noir dans vos bouquets pour faire ressortir les couleurs des autres fleurs.

 

 

 

 

 

 

 

 

Des vivaces pour vos bouquets d'été au jardin thérapeutique

L'heuchère

La encore, nous devrions plutôt parler DES heuchères tant le choix entre les variétés est vaste ! La multitude de couleurs qu’il existe vous permet d’envisager toutes sortes de bouquets.

Delphine.T : “Des variétés à très grosses feuilles sont idéales pour les bouquets ronds ou plus épurés et graphiques.”

Au jardin thérapeutique

Pour moi l’un des avantage majeur à mettre des heuchères au jardin de soins, est qu’elles permettent de mettre de la lumière sur vos espaces, justement, … à l’ombre. En effet une grande majorité des plantes prospèrent au soleil ou à la mi ombre mais plus rarement  à l’ombre. Ce qui fait que sur des espaces qui sont, il faut bien l’avouer, plus restreint en superficie, comme le sont pas mal de jardins de soins, que l’on peut très rapidement se retrouver à manquer de place. Afin d’apporter plus de luminosité sur ces zones ombragées, j’aime personnellement y mettre davantage des variétés claires, mais c’est à vous de voir ce qui convient le mieux à votre projet de jardin thérapeutique et à ses bénéficiaires.

Nous savons aussi que, posséder des espaces plus ombragés est indispensable au jardin, qui plus est, de soins.

En plus donc de venir alimenter vos ateliers d’hortithérapie, par la confection de bouquet, les heuchères sont un bon moyen :

  • de venir embellir des zones peu prisées de manière générale dans nos choix de végétaux
  • mais bien d’avantage par les personnes qui viennent se ressourcer au jardin thérapeutique.

Le petit plus :

  • Plus vos heuchères sont à l’ombre, plus leur couleur se révèle. C’est pas beau ça ?!
  • Feuillage persistant, permettant d’apporter une base pour les autres sujets que vous installerez auprès d’elles, et qui pourraient être plus “éphémères”.

Ma sélection

Sélection hautement compliquée tant le choix est vaste et que les variétés sont magnifiques. C’est vraiment une plante que j’affectionne particulièrement comme beaucoup des plantes d’ombre d’ailleurs.

Little cuties sweet

Beauty color

Très bonnes fleurs coupées au feuillage très caractéristique avec ce liseré rose.

Georgia peach

Little cuties sweet

Heuchère aux fleurs bicolores rose rouge contrastant avec son feuillage.

Beauty color

La mûre sans épines

Delphine.T : ” à utiliser quand le fruit est vert ou à peine coloré pour des mélanges gourmands avec des fleurs de saison…”

Étonnant comme une même plante peut en même temps, être très mal vu selon le nom qu’on lui donne ?  Si tôt que l’on parle de mûres aux jardiniers, ils en salivent rien que d’y penser mais si vous parlez de ronces … houlaaaaaa !!! ” Quelle saloperie !” et pourtant il s’agit bel et bien de la même chose à ceci prêt dans le cas présent, que l’on parle davantage de mûres sans épines pour les jardins de soins le plus souvent et donc de plantes horticoles plus que sauvages.

Comme tous les petits fruits, les mûres remportent souvent un grand succès au jardin de soins. Elles sont idéales pour les cueillettes de fin d’atelier.

Voici quelques variétés à installer au jardin de soins :

Ma sélection

Mûres Navaho

La sucrée au goût prononcée

Loch Ness

Mûres Triple crown

L’acidulée, énorme.

Navaho

Mûres Loch Ness

La douce qui donne des fruits jusqu’en octobre.

Triple crown

Les menthes

Delphine.T : “Un tout petit bouquet avec un brin de menthe, ça change tout !

Au jardin thérapeutique

Très rare le jardin de soins qui ne possède pas en son sein de la menthe !

Là encore il existe une multitude de variétés qui permettent d’apporter un peu d’originalité à votre jardin de soins. De plus, rien de plus simple à cultiver que la menthe. Elle a même tendance à devenir parfois un peu trop envahissante et exclusive lorsqu’elle s’installe au jardin, c’est pourquoi je recommande de lui accorder un petit coin rien que pour elle et de surveiller toute tentative d’évasion non désirée.

La menthe éveille les sens tant par son goût, son aspect changeant en fonction de son stade de maturité,  que par son odeur ou encore la texture de ses feuilles selon les cultivars.

Ma sélection

Étant donné qu’il s’agit ici d’un article sur l’activité d’hortithérapie autour de la confection de bouquet, j’ai sélectionné ici volontairement des variétés qui correspondent davantage à cela.

Il est bien entendu que d’autres variétés seront tout aussi intéressantes à installer au jardin thérapeutique selon les usages et objectifs thérapeutiques qui lui seront associés.

Menhte glaciale

Menthe pomme

Toute douce au toucher.

Menthe poivrée

Menthe glaciale

Un coup de frais dans vos bouquets ?

Menthe pomme

Menthe poivrée

Rajouter un peu de piquant à vos bouquet !

Le fenouil

Vivace ou bisannuelle le fenouil bronze,  si vous ne l’avez pas mangé, sera parfait dans vos bouquets :

  • en feuillage au début de l’été
  • en fleur à la fin de l’été

Ma sélection

Des annuelles pour vos bouquets d'été au jardin thérapeutique

Zinnia elegans

Zinnia

Chacun trouvera son bonheur dans les zinnias ! Il y en a pour tout les goûts avec des couleurs incroyables. Ressemblant fortement à des dahlias parfois, le zinnia est généreux au jardin et possède une tenue incomparable dans les bouquets.

Ma sélection

Zinnia senorita

Zinnia à fleurs de dahlia

Existe en différents coloris.

Zinderella Peach

Zinnia senorita

Magnifique, il peut être utilisé pour des bouquets secs aussi !

Zinnia à fleurs de dahlia

Zinderella Peach

Là je craque. Ils sont pas originaux ceux là ?

Ammi majus

 L’ammi majus est une fleur délicate, aérienne qui pourra sous le poids de ses ombelles demander le soutien de tuteurs. Très résistante en bouquets elle a l’avantage de pouvoir être plantée tant au soleil qu’à mi-ombre, selon la place qu’il reste au jardin ! 
 
Pour des fleurs encore plus grosses que l’ammi majus, prendre sa grande soeur ammi visnaga.
 
Au jardin thérapeutique
Les petits plus :
  • mellifère, elle attire de nombreux insectes
  • floraison de juillet à octobre
  • supporte bien la sécheresse estivale
  • se ressème toute seule d’une année sur l’autre pourvu que vous la laissiez monter à graines.
  • permet de remplir un trou facilement dans le jardin thérapeutique, sans trop d’effort.

Les moins :

  • Non parfumée
  • peut plier sous le poids de ses fleurs

Bourrache

Delphine.T : “Une fleur que j’adore autant que les insectes … Elle gratouille un peu quand on la tien dans la main, mais sa floraison généreuse, sa texture incomparable et ce bleu si doux, vous feront oublier ses quelques piquants !”

Au jardin thérapeutique

Annuelle  qui se ressème également sans souci seule au jardin. Elle possède de nombreuses qualités, lui donnant toute légitimité au jardin de soins.
Utile dans votre zone potagère du jardin thérapeutique, la bourrache repousse limaces, piérides et doryphores. Engrais vert elle fait également un parfait activateur de compost !
 
La bourrache officinale est connues pour ses vertus mucilages, diurétiques et antitussives. Elle est aussi riche en vitamine C et sels minéraux.
 
L’aspect “grattant” au toucher, peut en revanche plus ou moins être apprécié par certains bénéficiaires du jardin de soins.
 

Ma sélection

Bourrache orientale

Trachystemon orientalis

A grandes feuilles en forme de coeur.

Petite bourrache blanche

Bourrache officinale

La vraie ! celle avec son petit goût d’huître qui vient fleurir vos bouquets et  les salades des ateliers de cuisine thérapeutique.

Bourrache orientale

Petite bourrache blanche

Omphalodes verna alba

Excellente semi-persistante couvre sol de  sous bois.

Bourrache officinale

Pour découvrir le travail de Delphine

Voici son site : Nivéole

Interagissez !

Et vous est ce que vous avez aussi une activité connexe d’hortithérapie sur la confection de bouquets ?

Quelles plantes utilisez vous pour vos bouquets d’été ?

Si ce n'est pas encore fait...

Participez au défi des 30 jours.

Pour en savoir plus : Cliquez ICI

Version en anglais

Cet article existe aussi en anglais sur Plus de Vert Less Béton : “Which plants in the therapeutic garden for a summer bouquet workshop ? “

Je partage
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  • 2
  •  
    2
    Partages
  •  
  •   
  •   
  •  
  •  
  •  

7 commentaires

  • Paule Lebay

    Anne Marie. S, m’écrit sur la fiche contact ceci : “Bonjour Paule

    Un bel article qui va nous inspirer et qui nous permettra de faire mieux l’an prochain.
    J’aime beaucoup les bouquets montrés et ceux vu sur le site de Delphine. Il y avait une excellent fleuriste là où j’habite qui utilisait beaucoup les plantes sauvages, les arbustes dans ses bouquets. Malheureusement, sa boutique n’a pas ré ouvert après le confinement.

    Cordialement

    Anne Marie”

    merci Anne Marie pour cette fidélité et l’énergie que tu mets dans le jardin du CHS de Saint Ylie ! Tellement de bons souvenirs avec les équipes lorsque je suis venue les former…

  • Saadia Anne Marie

    Excellent souvenir aussi et on s’appuie toujours sur la formation que tu nous as donné, synthétique et efficace.
    Et je peux laisser un commentaire depuis chez moi !!!

    • Paule Lebay

      Aaaah super ! Je trouvais cela étrange effectivement que tu n’arrives pas à publier de commentaires. Tu as quand même bien fait de me téléphoner directement, on ne sait jamais et puis cela nous aura permis de papoter un peu. 😉
      Je suis heureuse que ma prestation vous soit encore utile aujourd’hui. J’espère que Plus de Vert Less Béton vous permettra de maintenir la motivation et de génèrera des idées et des réflexions nouvelles, c’est tout le sens de ma démarche. Au plaisir Anne Marie !

  • François-Xavier

    Merci pour ces préconisations ! La bourrache est une bonne option car en plus elle favorise la biodiversité et aide à la bonne croissance du potager. J’aime bien aussi l’idée de la menthe glaciale et du fenouil !

    • Paule Lebay

      Oui la bourrache et le fenouil ont bien d’autres qualités que de faire jolis dans les bouquets ! Je reviendrai peut être là dessus un jour pour Plus de Vert Less Béton. Il y a tant à dire et faire encore ! Merci François Xavier pour ton message.

  • Nico06

    Très bel article ! Très bien illustré et plein de bons conseils… Tu t’y connais sacrément dans le domaine. Merci pour toutes tes recommandations en tous cas. Ton blog respire la nature 🙂

Laisser un commentaire

Vous êtes libre de recevoir gratuitement mon bonus : 
"comment créer un jardin thérapeutique à moindre coût"

%d blogueurs aiment cette page :